Le Blog du Dormeur

Focus sur les sommiers, invisibles compagnons du sommeil !

Focus sur les sommiers, invisibles compagnons du sommeil !

on 29 juin 2015 | 1 comment

Votre literie s’est usée avec le temps ? Vous souhaitez apporter une touche de modernité à votre chambre tout en bénéficiant d’un confort de sommeil optimal ? Parce que le sommier représente plus d’un tiers de votre confort de sommeil, faisons le point sur  cet indispensable de la literie.

Le sommier, un indispensable ?

Plus que jamais oui ! Si le sommier représente plus d’1/3 du confort de notre sommeil, ce n’est pas pour rien ! Il comporte en effet plusieurs rôles bien à lui, dont nous allons faire état ci-après.

Le premier rôle que nous pouvons attribuer à notre sommier est celui d’être le support de notre literie. Le sommier respecte votre matelas, le laisse respirer, et contrairement à la dureté du sol, n’annule pas les performances ni même l’efficacité de la technologie du matelas. De manière générale, nombreux sont les problèmes de dos décelés en raison d’un mauvais sommier voire même d’une absence de sommier : ça laisse à réfléchir…

Le second rôle à lui attribuer est bien évidemment celui d’un amortisseur compte tenu du fait qu’il supporte le poids du matelas mais également le vôtre sans compter vos mouvements. Il doit donc être considéré au même niveau que le matelas, et non comme un banal accessoire de literie.

Sachez également qu’un sommier est garant de l’hygiène et de la santé. Je m’explique : le sommier apporte au matelas une certaine aération, lui permettant de « respirer » et d’évacuer saleté, humidité due à la transpiration ou intrus sur pattes. Cela offre ainsi à l’homme une meilleure hygiène et surtout, la possibilité de limiter les dégâts en matière de maladies respiratoires. En d’autres termes, le sommier favorise la ventilation du matelas et chasse toute forme d’humidité.

Support de literie, amortisseur, garant de l’hygiène et de la santé, mais également prolongateur de la durée de vie de votre matelas ! Oui oui, autant de rôles d’importance, c’est possible ! Ne négligez donc pas l’achat de sommier, vous êtes prévenus !

Sommier

Un bon sommier, indispensable pour une bonne nuit !

Sommiers à lattes, à ressorts ou sommier relaxation, faisons le point.

 Vous souhaitez opter pour un nouveau sommier mais voilà, entre sommier à lattes, sommier tapissier, sommier à ressorts ou encore sommiers de relaxation, vous êtes vite dépassé ? Pour vous aider à trouver le sommier qui vous correspond le mieux, voici un petit comparatif pour vous éclairer.

sommier-tapissier-lattes

Le sommier à lattes : classique mais incontournable

Les sommiers à lattes, permettent de raffermir votre couchage. Ces derniers ont pour vertu d’augmenter la fermeté et le soutien de votre matelas. Comme nous en avons parlé précédemment, sachez que les sommiers à lattes nues sont les meilleurs en termes de ventilation de matelas. Ce type de sommier convient parfaitement à tout type de matelas : en mousse, en polyuréthane, en latex ou encore aux matelas à ressorts.

Les sommiers tapissiers sont des sommiers à lattes recouverts de tissu, qu’on appelle le coutil. Ces sommiers aux apparences de matelas en raison du bloc de mousse entourant les lattes offre une esthétique plus raffinée.  Ce type de sommier est également apprécié pour son rôle de protection envers le matelas : une surface lisse et homogène, aérée bien que recouverte.

sommier-tapissier-ressort

Le sommier ressorts offre un soutien moelleux

Les sommiers à ressorts divergent complètement des sommiers à lattes et ce, à plusieurs niveaux. Dans un premier temps, il faut savoir qu’ils sont globalement moins fermes que les sommiers traditionnels à lattes. Le principal inconvénient de ce sommier ressort se résume à son impossibilité de régler le degré de fermeté et le soutien, ce que proposent certains sommiers à lattes. En revanche, composés de ressorts biconiques, multispires ou ensachés, ce type de sommier vous procurera d’excellentes prestations en termes de confort pour un nid moelleux et agréable.

Les sommiers relaxation offrent à ses dormeurs, un confort sur mesure. Avec ce type de literie, une infinité de positions vous est offerte puisque vous décidez, à votre guise, de l’élévation de votre tête et/ou de vos jambes. Électriques ou mécaniques, quels que soient leur mode de fonctionnement, ces sommiers permettent d’ajuster votre position sans effort. Que vous décidiez de dormir, regarder la télé, lire ou vous détendre le temps d’un moment, ces sommiers s’adapteront à vos envies, de jour comme de nuit.

electrique-sommier

Le sommier électrique, la garantie d’un confort sur mesure!

Sommier et allergies, c’est quoi le rapport ?

C’est dit, un bon sommier et une santé de fer sont indissociables. Surtout en ce qui concerne les allergies et troubles respiratoires. Il est donc évident qu’un entretien rigoureux s’impose si vous voulez vous débarrasser des squatteurs invisibles provoquant toutes sortes de pathologies.

Si vous êtes de ceux qui souffrent de maladies respiratoires, évitez les sommiers tapissiers et privilégiez les lattes apparentes. Et puis, contrairement aux idées reçues, les lattes en bois ne manquent pas d’esthétisme. A condition bien sûr, de vous tourner vers les produits de qualité. La distance (variable, soit dit en passant) entre les lattes évite l’accumulation de chaleur et d’humidité qui sont des environnements propices à la prolifération de bactéries.

Vous avez peut-être déjà entendu parler des housses pour sommier ? Ce sont des accessoires d’une extrême importance. Au moindre souffle de vent, les araignées microscopiques et les grains de poussières peuvent atterrir sur le sommier. Ce qui va provoquer des crises d’asthme, d’allergie et autres maladies à court ou long terme. Évidemment, il faudra laver la housse régulièrement et dans l’idéal, combinez-le avec un matelas anti-acariens.

Il est certain que vous accordez une attention particulière au ménage dans la chambre. Mais avez-vous déjà pensé à passer l’aspirateur sur votre literie ? Si oui, vous avez tout à fait raison et sinon, il faudrait vous y mettre rapidement ! On trouve des aspirateurs équipés d’un filtre spécial (HEPA) dans de nombreux commerces. Servez-vous-en pour chasser les bactéries menaçant de prendre votre literie d’assaut. Ce type d’appareil est spécifiquement adapté pour une chasse au pollen et autres particules ultra-minuscules comme les déjections d’acariens.

Ce n’est pas tout ! Les acaricides vendus en pharmacie et dans les commerces spécialisés en literie sont d’une extrême efficacité. Essayez la mousse ou la bombe aérosol si la poudre ne vous convient pas. Demandez conseil au vendeur en cas de doute mais évitez à tout prix de vous servir des acaricides proposés dans les rayons « horticulture ». Ils s’utilisent exclusivement sur les végétaux et ne s’adaptent absolument pas aux sommiers.

Comment savoir si la taille du sommier est la bonne ?

Les sommiers se choisissent à la même taille que le matelas pour un confort de couchage parfait. Les tailles dites « standard » sont de 90x190cm, 120x190cm, 140x190cm et 160x200cm. Mais concrètement, il faut compter 2cm de moins en longueur ainsi qu’en largeur. Ce sont les 2cm qui seront encastrés dans les tours (ou cadres) de lits « standard ».

N’ayez donc aucune inquiétude si vous constatez que votre sommier fait 88x188cm comme dimensions réelles. Le mode de calcul est normalisé, du coup, tous les fabricants procèdent de même. Votre matelas pourra de ce fait s’ajuster parfaitement au sommier, sans souffrir de cet infime écart.

Avant de choisir votre sommier et  literie, prenez quelques mesures. Commencez par la chambre, en évaluant l’espace disponible. Un petit sommier sera à privilégier dans une chambre modeste tandis qu’un sommier XXL pourra s’intégrer sans souci dans une pièce très spacieuse. Le secret est de faire en sorte que votre chambre ne soit pas alourdie par le mobilier, principalement la literie.

Si vous avez des exigences spécifiques, il y a la possibilité de commander un sommier sur-mesure. Dans ce cas, donnez les dimensions exactes du cadre de lit et du matelas au concepteur. S’il note une discordance, ce pro vous avisera des mesures à adopter : remplacer le matelas ou le cadre, en l’occurrence.

Rappelez-vous qu’un bon sommier doit offrir un excellent maintien au matelas, sans espace vide ni débordement sur les côtés. Il doit également s’adapter à votre morphologie et à vos exigences hygiéniques.

Derniers petits conseils?

Pour qu’un sommier remplisse pleinement son rôle, il faut être vigilant à plusieurs niveaux. Votre sommier doit être ferme, premièrement parce que cela est bon pour votre dos, mais surtout de manière à ce qu’il absorbe le poids de votre corps sans se déformer, tout en servant de support au matelas. Votre sommier doit être parfaitement plat : un sommier creux ou bombé déformerait votre matelas et ses performances. Enfin, le dernier critère pour votre sommier : il doit être dynamique. Un sommier dynamique offrira un bon amorti, ce qui renforcera votre confort et améliorera ainsi votre sommeil. Un dernier conseil mais non des moindres, si possible, essayez de changer l’ensemble de votre literie en même temps ! Si vous voulez maximiser votre confort, pensez aux accessoires de literie!

Et vous, sur quel type de sommier avez-vous jeté votre dévolu ? 

    1 Comment

  1. Comment beaucoup de gens ont encore du mal à considérer l’importance du sommier, c’est un article que je juge pratique.

    bloglestendances

    16 novembre 2015

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *