Le Blog du Dormeur

Tout, tout, vous saurez tout sur le sur-matelas

Tout, tout, vous saurez tout sur le sur-matelas

on 3 octobre 2016 | 0 comments

Techniquement parlant, avoir un bon matelas pourrait largement suffire. S’il est considéré comme « accessoire », pourquoi doit-on s’offrir un sur-matelas ? Lisez bien cet article, vous lèverez ainsi le mystère de cet élément dont les avantages sont parfois méconnus. Croyez-le, votre matelas sera mieux protégé et la qualité de votre sommeil sera optimisée.

Qu’est-ce qu’un sur-matelas ?

Le sur-matelas est en fait un matelas très fin qui accroit le confort de votre literie. Maintenu en place par le drap housse, ce complément est parfaitement discret. Mais ce qui ne se voit pas à l’œil nu ne passe pas inaperçu en ce qui concerne le plaisir de vous coucher sur un lit plus accueillant et mieux adapté à vos besoins.

Quelle est l’utilité du sur-matelas ?

L’utilité première du sur-matelas est de rendre votre lit beaucoup plus confortable sans impacter sur la profondeur ni la qualité de soutien. Par exemple, le sur-matelas optimisera le moelleux d’un matelas trop ferme ou à l’inverse, offrir plus de fermeté à un lit trop mou.

 

bed

Améliorer la qualité de votre sommeil grâce au sur-matelas !

Dans un couple dont l’écart de poids et de taille est élevé, le sur-matelas réduit considérablement l’inconfort occasionné par cette différence de morphologies. La répartition de la pression du corps n’est pas toujours au top avec un matelas classique. Du coup, le dormeur ressent souvent un engourdissement de ses membres qui est le signe d’une mauvaise circulation du sang. Grâce au sur-matelas, le flux sanguin est fluidifié puisque cet accessoire épouse plus aisément les courbes, absorbe mieux les pressions et répartit le poids de façon équitable. Résultat : vous avez moins souvent besoin de changer votre posture.

Vous le savez sûrement, un matelas nécessite d’être correctement entretenu pour rester confortable aussi longtemps que possible (la durée de vie moyenne étant de 10 ans). Sauf que l’aération régulière n’est pas forcément bien, surtout si votre chambre ne bénéficie pas d’un bon ensoleillement. Le sur-matelas est moins contraignant. De faible épaisseur, il se dote d’une extrême légèreté. Il sera donc plus facile de le transporter vers le balcon ou la terrasse, histoire de lui faire prendre l’air et le soleil.

Le sur-matelas offre par ailleurs une excellente protection au sommier et à votre matelas. Lorsque vous dormez, les sécrétions comme la transpiration impacte sur la durée de vie de votre matelas. Evitez qu’il ne s’use trop rapidement en investissant dans un sur-matelas qui vous convient. De plus, un sur-matelas est moins coûteux qu’un matelas.

Si vous avez l’habitude de dormir sur le dos, il est possible que la cambrure au niveau de votre colonne vertébrale vous fasse souffrir. Le sur-matelas vient à votre rescousse en comblant le vide entre votre matelas et votre dos. En dormant sur le côté, vous exercez une pression sur vos épaules, vos bras, vos jambes… Bref, le côté qui supporte votre poids peut fréquemment être sujet à des fourmillements. Le sur-matelas intervient une fois de plus, en supprimant les zones de pression pour des nuits moins agitées.

L’utilité du sur-matelas ne s’arrête pas là puisqu’il influe sur votre sommeil en fonction de votre morphologie. Ceux qui ont une IMC élevée nécessitent un matelas au soutien ferme. Sauf que, au niveau de l’accueil, ce n’est pas toujours très agréable. Le sur-matelas vient donc vous offrir cet accueil douillet sans aucune incidence sur la fermeté du soutien.

A l’inverse, les personnes de faible IMC ont parfois du mal à dompter leurs literies. Étant « trop légers », ces dormeurs n’arrivent pas à exercer de pression sur leur matelas. Celui-ci n’imprime pas la morphologie et il en résulte de nombreux points de pression qui occasionnent douleurs et inconforts. Le sur-matelas capte mieux la pression corporelle. L’idéal serait d’opter pour une mousse à mémoire de forme qui réagit à la chaleur du corps et non à votre poids. Il sera ainsi facile de trouver la position idéale procurant le relâchement de vos muscles.

Quel est le sur-matelas idéal ?

Plusieurs critères définissent votre choix. La gamme de prix peut déjà influer sur votre décision. Néanmoins, sachez que la qualité d’un modèle vendu à 25€ ne sera pas identique à un produit proposé entre 60€ et 100€, voire plus. Ne vous laissez pas berner par les tarifs hyper bas. C’est l’investissement de plusieurs décennies, autant miser sur les marques réputées.

En ce qui concerne les matières, il n’y a pas vraiment d’idéal, c’est une question de convenance. Quoi qu’il en soit, certains matériaux sont plus recommandés par les spécialistes du fait qu’ils s’adaptent à un maximum de profils de dormeurs.

matelas

Quel sur-matelas choisir ? Testez les !

Le sur-matelas à mémoire de forme

C’est aujourd’hui la référence des sur-matelas de qualité. Epais d’au moins 4cm, il doit être en mousse de haute densité afin de soutenir correctement le dormeur. L’objectif de cette matière est d’accentuer la douceur de votre lit, principalement au moment où vous vous y glissez. Tous les atouts du matelas à mémoire de forme sont intégrés dans ce sur-matelas. Ainsi, il épouse votre morphologie, soulage les douleurs corporelles et facilite la récupération musculaire.

C’est un produit parfaitement hygiénique. Lavable, il peut aisément être aéré et séché au soleil en cas de traces d’humidité. Aucun effort insoutenable n’est requis pour le retourner ou le déplacer, en vue de ventiler la literie. De ce fait, la présence des facteurs allergisants comme les acariens, la moisissure ou la poussière est réduite.

Autre atout, le sur-matelas à mémoire de forme peut être enroulé en vue de créer un effet déco. Cela vous permet de laisser le matelas à l’air libre en journée.

Le sur-matelas en latex

Latex synthétique, naturel ou mix des deux, ce type de sur-matelas est aujourd’hui dépassé. Bien que les épaisseurs et les densités soient variées au maximum, ces modèles n’apportent pas le bien-être supplémentaire auquel les dormeurs aspirent.

Il faut garder en mémoire que le sur-matelas ne remplace pas le matelas. Il est encore préférable d’utiliser un matelas en latex naturel seul que de se servir d’un sur-matelas en latex qui occasionne assez souvent des intolérances (allergie de contact, notamment).

lit

Mes nuits sont meilleures grâce à mon nouveau matelas !

Zoom sur le sur-matelas en matière naturelle de chez Simmons

Simmons, l’inventeur des matelas à ressorts ensachés, cherche continuellement les moyens pour booster le confort de couchage pour une nuit revigorante à souhait. L’idée est de créer un environnement sain, hypoallergénique et agréable.

Les personnes sujettes à une forte transpiration nocturne pourront privilégier le sur-matelas en bambou. L’effet rafraîchissant et le confort tonique se conjuguent à une ventilation optimale. Pour plus de fraîcheur encore, il est envisageable de frotter rapidement le sur-matelas avec une brosse humidifiée à l’eau froide avant de faire votre lit.

En saison fraîche, préférez un sur-matelas chauffant. Les plumes et duvets conviennent particulièrement aux personnes frileuses. La laine, la soie et le coton constituent aussi de bons compromis.

Les sur-matelas de ce fabricant ont l’avantage de s’adapter à toutes les technologies. Que vous ayez un matelas mousse, à mémoire de forme, à ressorts ou en latex, il vous sera possible de le combiner avec des sur-matelas naturels.

Que dire, sinon que le sur-matelas quitte progressivement son statut d’accessoire pour devenir un indispensable. Vous l’avez noté, il permet de conserver un matelas vieillissant un plus longtemps. Il vous offre également la possibilité d’adapter votre couchage aux besoins de votre corps. Selon le modèle que vous sélectionnerez, il sera envisageable d’optimiser la chaleur ou la fraîcheur de votre lit. C’est bien sûr sans compter sur l’esthétisme garanti par la finesse du sur-matelas.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *