Le Blog du Dormeur

Quelle est la durée de vie d’un matelas ?

Par le 28 mars 2017 dans Matelas | 0 commentaire

Un sommeil réparateur est la clé de la forme physique et du bien-être mental. Il ne s’agit pas forcément de dormir plus longtemps, dans une chambre soigneusement aménagée et tout. La qualité du matelas joue un rôle non négligeable sur celle de votre sommeil. Mais il faut savoir qu’un matelas n’est jamais éternel. Un petit focus sur la durée de vie de ce composant de votre literie vous permettra donc de mieux dormir à l’avenir.

La durée de vie d’un matelas

La durée de vie d’un matelas est comprise entre 5 et 10 ans. Néanmoins, le type de suspension peut influer sur cette durabilité. Dans le cas d’un matelas en latex Dodo, il est possible qu’il conserve toutes ses qualités jusqu’à 12 ans. Avant votre achat, assurez-vous donc que la garantie soit d’au moins 5 ans.

Quand faut-il changer de matelas idéalement ?

Logiquement, le matelas se remplace à la fin de sa vie, soit au bout d’une décennie au maximum. Mais d’autres facteurs sont à considérer sérieusement.

Un matelas de mauvaise qualité ne dure généralement pas plus de 5 ans. Certains perdent leurs qualités au bout de seulement une année, voire beaucoup moins. Par ailleurs, dans une chambre humide, la longévité du matelas est automatiquement réduite. Ce vieillissement précoce de votre literie est par ailleurs accéléré par votre transpiration qui occasionne une humidité supplémentaire.

Lorsque vous remplacez votre sommier à lattes, il est impératif de changer votre matelas pour assurer une parfaite compatibilité.

Le nombre de dormeurs partageant le même lit compte également, tout comme la morphologie de chacun. Ainsi, si un dormeur a pris ou perdu beaucoup de poids depuis l’achat du matelas, il est probable que celui-ci ne lui assure plus le même niveau de confort. Le soutien, en particulier, évolue en fonction de la corpulence. C’est d’ailleurs pour cela que la literie des enfants doit régulièrement être réadaptée à mesure qu’ils grandissent.

Selon les études d’une étude réalisée par le CHU de Montpellier, investir dans un matelas approprié vous fait gagner 53 minutes supplémentaires de sommeil réparateur. Et comme la durée idéale du sommeil se situe entre 7 et 8 heures, ce petit bonus n’est pas négligeable.

La durée pourra varier selon la qualité de votre matelas !

La durée pourra varier selon la qualité de votre matelas !

Comment savoir quand changer de matelas ?

Vous souffrez de maux de dos et/ou vos articulations sont systématiquement douloureuses au réveil ? Votre matelas se creuse anormalement dès que vous vous asseyez dessus ? Votre corps laisse son empreinte dans votre matelas ? Vous sentez les ressorts vous rentrer dans la peau ? Ce sont autant de symptômes qui ne trompent jamais : l’heure de changer votre matelas a sonné !

Un matelas inadapté n’assure plus un soutien de qualité. Du coup, vos muscles auront du mal à se relâcher et les nuits agitées risquent de constituer votre quotidien. Même si aucun des signes évoqués précédemment n’apparaît, les allergies qui se développent la nuit ou encore des changements de position plus fréquents devront vous alerter.

Votre corps est donc le meilleur indicateur pour déterminer si votre matelas nécessite un remplacement ou s’il vous convient encore. Une observation du matelas à mémoire de forme Bultex vous aidera aussi à identifier une éventuelle usure.

Changer de matelas pour en choisir un plus performant

De nombreuses personnes remplacent leurs matelas par un modèle en tous points identiques. C’est pourtant une mauvaise habitude. Votre achat doit toujours se faire selon vos besoins actuels. Voici donc quelques pistes pour vous aider à faire le bon choix.

Sachez déjà que le matelas n’est pas plus important que le sommier. Les performances de ces deux éléments sont corrélatives. Il faut donc choisir votre matelas en fonction du sommier et vice-versa. Idéalement, l’accueil sera moelleux et le soutien plus ferme en profondeur. Si le duo sommier-matelas est trop dur, vous serez automatiquement amené à bomber le torse et le ventre, ce qui déformera forme colonne vertébrale. A contrario, le manque absolu de fermeté fera que vos lombaires s’enfoncent dans le matelas, ce qui n’est pas mieux.

Le choix d’une literie performante dépend de tout un chacun. Si vous dormez à deux, il est probable que l’un de vous bouge plus souvent et plus intensément que l’autre. Nous vous conseillons donc les matelas à ressorts ensachés qui garantissent un confort individualisé. On parle alors d’indépendance de couchage. Pour deux dormeurs de corpulences complètement différentes, privilégiez les matelas en latex, dotés de plusieurs zones de confort. Il faut que la sensibilité du dos, les allergies et la transpiration soient prises en compte.

Meilleur sera la qualité du matelas que vous choisirez, meilleur durée de vie il aura !

Meilleur sera la qualité du matelas que vous choisirez, meilleur durée de vie il aura !

En ce qui concerne la fermeté, certaines règles sont à respecter scrupuleusement. Plus le rapport entre votre poids et votre taille sera important et plus votre matelas devra être ferme. La position habituelle dans laquelle vous dormez compte aussi. Un matelas multizones permettra une meilleure répartition de la pression et optimisera la circulation de votre sang. Pour dormir confortablement sur le dos, préférez un matelas dans lequel votre bassin s’enfonce très légèrement pour ne pas cambrer votre colonne vertébrale.

Les dimensions de votre nouveau matelas ne sont pas négligeables. Il faut qu’il soit assez grand pour que vos pieds ne dépassent pas et pour que vous puissiez vous retourner facilement sans risque de vous retrouver par terre. A titre indicatif, il faut au moins 15 centimètres de plus que votre taille et assez d’espace sachant que vous vous retournez approximativement 40 fois avant que la nuit s’achève.

N’oubliez pas votre âge. Les plus jeunes auront besoin d’un matelas au soutien ferme. Pour les seniors, un matelas plus moelleux (pas mou, nuance!) est plus adapté.

Si la durée de vie d’un matelas s’articule autour de 10 ans, de nombreux facteurs peuvent réduire cette durabilité. Quelques signes vous aideront à identifier rapidement l’inadéquation de votre matelas, il faut vous y fier. En bonus, pensez à entretenir votre literie. Une aération quotidienne, un retournement de votre matelas à chaque changement de saison, un coup d’aspirateur de temps à autre… Voilà de quoi vous faire profiter plus longtemps d’un matelas de qualité.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *