Le Blog du Dormeur

Matelas anti-ronflements : invention géniale ou arnaque ?

Matelas anti-ronflements : invention géniale ou arnaque ?

on 5 décembre 2016 | 1 comment

Personne n’aime savoir qu’il ronfle pendant la nuit, et surtout pas votre conjoint ! Il s’agit là d’un phénomène qui, en plus, peut parfois être à l’origine de pathologies plus importantes, comme par exemple l’apnée du sommeil. Mais qu’à cela ne tienne ! Les fabricants de matelas innovants s’attachent chaque jour à développer de nouvelles technologies pour le bien-être de tous. A commencer par cette innovation de taille qui nous vient de Suisse : le matelas anti-ronflements ! Une prouesse dans le domaine de la literie qui pourrait bien améliorer le sommeil des uns et des autres ! Mais alors, la question se pose : arnaque ou invention géniale qui fonctionne ? Pour vous permettre d’en apprendre un peu plus sur le sujet, nous mettons à votre disposition ces quelques lignes qui vous aideront également à y voir un peu plus clair sur cette invention pour le moins troublante…

 La technologie du matelas anti-ronflement : efficace ou non ? On vous explique tout dans cet article !


La technologie du matelas anti-ronflement : efficace ou non ? On vous explique tout dans cet article !

Le principe du matelas anti-ronflement ?

Comme son nom l’indique à première vue, le matelas anti-ronflements est destiné à stopper durablement les phénomènes liés aux vibrations des tissus de la gorge durant la nuit. Mais d’où vient cette innovation, ce produit qui aide manifestement à la relaxation et contribue à résoudre les problèmes de ronflements chez l’adulte ? En réalité, l’origine de cette idée vient de Suisse, dans une PME située à Aubonne. L’entreprise Elite semble ainsi avoir mis au point, en partenariat avec l’Ecole polytechnique fédérale de Zurick (EPF), un matelas d’un nouveau genre, qui permettrait d’atténuer les ronflements et autres problématiques d’apnée du sommeil. A l’origine, un simple constat fait par le responsable de l’entreprise : les clients sont dans l’impossibilité de comprendre et mieux connaître la composition de leur matelas, le nombre éventuel de ressorts ensachés, les proportions exactes de matériaux employés, etc. Si bien que le prix d’achat défini par les grands groupes semble tout entier dévoué au marketing !

Le concept du matelas intelligent est relativement simple : l’ensemble est constitué d’un dispositif d’écoute relié au matelas, qui aide à la détection des ronflements et permet de relever automatiquement la tête du sommier grâce à une fonctionnalité électrique. Le fonctionnement de cet appareil automatisé est conçu pour ne pas réveiller l’utilisateur et contribuer à stopper durablement les ronflements. Mais ce dispositif semble n’être que la face immergée de l’iceberg : en effet, l’entreprise à l’origine du concept semble déborder d’idées en matière de literie innovante. En effet, Elite développe déjà à l’heure actuelle deux autres technologies : un matelas dont les ressorts sont fabriqués en sapin, et une autre offre technologique dotée d’une puce électronique mesurant l’occupation effective des lits. A noter que cette dernière offre est proposée en leasing à différents établissements hôteliers suisses.

En d’autres termes, le progrès n’est définitivement pas une valeur morte ! En témoigne l’enthousiasme du Directeur François Pugliese qui déclarait il y a encore quelques mois vouloir vendre du « Bien dormir » : « La literie est un secteur des plus banals qui nous oblige sans cesse à faire preuve d’inventivité si l’on veut s’en sortir sur ce marché en particulier, explique-t-il. Elite veut ainsi réellement monitorer le sommeil de ses clients, et ce de manière non-intrusive ». Mais le dirigeant de la société prévient qu’il ne s’agit pas dans un premier temps de « soigner les dysfonctionnements sévères du sommeil, mais seulement les affections plus légères qui demeurent relativement ennuyeuses ».

Ainsi, le matelas connecté anti-ronflement est capable de mesurer à la fois le rythme cardiaque, mais également la température corporelle ainsi que la régularité de la respiration du dormeur. Pour le moment, le lit anti-ronflement n’a pas été encore été commercialisé, mais au vu de l’engouement qu’il suscite déjà auprès de certaines sphères, il est probable que le succès soit au rendez-vous très rapidement. L’objectif ultime de la société Elite, selon François Puligiese, est d’occuper le marché du matelas intelligent, dans un contexte où « les concurrents sont dix à vingt fois plus grands que lui », et d’asseoir ainsi la qualité suis, sans jamais renier sur le rapport qualité / prix.

Un matelas anti-ronflement, ça marche vraiment ?

 Avec un matelas anti-ronflement, à vous les nuit reposantes et sans bruit !


Avec un matelas anti-ronflement, à vous les nuit reposantes et sans bruit !

C’est la question que nous sommes tous en droit de nous poser : cette technologie innovante anti-ronflement marche-t-elle réellement ? Et surtout, comment peut-elle fonctionner durant la nuit sans déranger le dormeur ? En attendant que ces questions trouvent des réponses effectivement dans quelques mois, avec la commercialisation du produit, sachons remercier l’entreprise Elite dont l’objectif ici est de rendre agréable les nuits de nombreuses personnes. Pour y arriver, la société mise non seulement sur cette technologie de matelas peu ordinaire, mais également sur des matériaux de qualité, qui sont déjà présents dans le commerce selon les références de matelas.

Par exemple, le matelas anti-ronflement disposent de propriétés équivalentes à un matelas à mémoire de forme, comme ceux proposés par d’autres marques occupant ce secteur particulier – la société Hypnia en tête. Mais qu’est-ce qu’un matelas à mémoire de forme au juste ? Tout simplement, il s’agit d’une innovation qui remonte aux expérimentations de la NASA, qui cherchait à mettre au point un matériau permettant de limiter au maximum les différents points de pression subis par les astronautes, à l’occasion des phases de décollages. Cette technologie a ensuite été démocratisée pour d’autres secteurs, notamment et plus particulièrement le domaine médical. L’objectif étant à l’origine d’apporter un maintien ferme de même qu’un confort supérieur aux patients alités. Par la suite, évidemment, le procédé a intéressé les fabricants de literie à destination d’un public et d’une clientèle plus large.

Ainsi, si vous souhaitez vous procurer l’un de ces matelas intelligents à mémoire de forme, vous aurez à sélectionner plusieurs critères :

  • Le premier d’entre eux est la densité : ce critère détermine à la fois le confort générale de votre matelas et sa durabilité. Vous devrez donc sélectionner de préférence un matelas qui soit suffisamment « dense » en fonction de votre poids, la densité idéale étant approximativement de 70kg/m3 pour une personne pesant entre 50 et 100 kg. A savoir que la mousse viscoélastique à mémoire de forme, considérée comme le haut de gamme par rapport au latex classique, doit disposer d’une densité supérieure à 55kg/m3 pour être réellement performante dans le temps et offrir un soutien de qualité.
  • L’épaisseur est le deuxième critère : si vous souhaitez pouvoir disposer de tous les avantages de la mousse viscoélastique à mémoire de forme, l’épaisseur de votre matelas devra être idéalement supérieure à 3 cm. Notez bien que nous parlons ici de la couche de mousse viscoélastique, et non de l’épaisseur totale du matelas.

Votre conjoint ronfle ? Les alternatives au matelas anti-ronflement

Fatigué(e) des ronflements de votre conjoint(e) ? Des solutions efficaces existent, on vous dit tout !

Fatigué(e) des ronflements de votre conjoint(e) ? Des solutions efficaces existent, on vous dit tout !

L’idée d’un matelas anti-ronflement vous intéresse mais vous souhaiteriez éviter d’investir pour le moment dans de la technologie ? Même si le matelas intelligent anti-ronflement s’avère visiblement très simple à manipuler, sachez qu’il existe d’autres solutions pour soulager votre conjoint et vous permettre de retrouver le sommeil tous les deux. Pour vous donner un ordre d’idée : près de 25% des hommes et 15% des femmes souffraient de pathologies liées à la « ronchopathie ». Et la fréquence de ce phénomène n’a pas tendance à diminuer avec l’âge, bien au contraire : une personne sur deux serait atteinte à partir et au-delà de l’âge de 50 ans ! Le ronflement peut même atteindre dans certaines proportions jusqu’à 80 décibels, soit l’équivalent d’un moteur de mobylette.

Partant de là, plusieurs solutions s’offrent à vous, à commencer par les solutions médicamenteuses disponibles en pharmacie. Il existe par exemple un spray anti-ronflement. Selon ce qui vous sera proposé, vous devrez en faire l’usage pour le nez ou la gorge. Le principe étant ici de parvenir à « lubrifier » la gorge ou le nez afin de minimiser les vibrations, et donc réduire le ronflement. Des bandelettes nasales en plastique existent également, et se placent à l’extérieur du nez pour augmenter l’ouverture des narines et faciliter ainsi la respiration par le nez. Cet accessoire fait ainsi office de véritable dilatateur nasal externe. Si vous êtes friand de technologies, et avant d’investir dans un matelas intelligent, sachez qu’il existe également des modèles de bracelets électroniques, semblables à une montre et qui permettent, la nuit tombée, de détecter les ronflements et les vibrations. Une petite impulsion électrique indolore incite le porteur à changer de position et donc à reprendre une respiration normale.

En ce qui concerne les méthodes naturelles, elles sont nombreuses : les spécialistes recommandent régulièrement de dormir sur le côté, quelle que soit par ailleurs votre situation personnelle ! Car respirer sur le côté est non seulement bon pour les voies respiratoires (la respiration par le nez et non par la bouche), mais cela permet également de conserver tout au long de la nuit un rapport dorsal équilibré : vous évitez ainsi de vous creuser le dos en dormant sur le ventre ! Votre mode de vie en général est également un facteur « aggravant » : par exemple, il est prouvé que l’obésité est l’une des causes du ronflement : apprenez par exemple à manger des repas plus digestes et moins copieux le soir ! Quant à l’alcool et la cigarette, ils sont à éviter de préférence, car ils contribuent à favoriser le ronflement.

Venons-en maintenant à la literie : si l’hygiène est de rigueur et les traitements anti-acariens efficaces contre le ronflement, il existe également une gamme de coussins qui fonctionnent plutôt bien ! En effet, la marque Hammacher-Schlemmer propose, grâce à un simple mécanisme de lutter efficacement contre les perturbations nocturnes. Le coussin moelleux intelligent est ainsi  capable de détecter les respirations bruyantes dès lors que le ronflement débute : il se met à vibrer, puis se gonfle dans le but de repositionner la tête du dormeur. La nuque et la tête  sont ainsi dans une position optimale, la tête est bien calée et la respiration peut dès lors s’autoréguler et redevenir apaisée.

D’une manière plus générale, il existe également des oreillers à mémoire de forme conçus pour lutter contre les ronflements : Cette technologie (qui vient elle aussi de Suisse !) se dote d’un renflement central, de telle sorte que la tête bascule naturellement sur le côté dans une position latérale, légèrement inclinée et confortable. De nombreux spécialistes auront tendance à recommander ce type de produit, pour limiter ou neutraliser plus durablement les phénomènes de ronflements.

Comme nous l’avons vu au travers de cet article, il existe diverses façons de se prémunir contre les phénomènes liés au ronflement. La plupart des équipements proposés permettent ainsi non seulement d’acquérir de bonnes habitudes de sommeil, mais encouragent également à modifier durablement nos modes de vie – alimentation, pratique régulière d’un sport, habitudes et positionnement quotidien du dos, etc..

En ce qui concerne plus particulièrement les innovations de l’entreprise Elite basée en Suisse, on attend évidemment d’en savoir plus sur les prochaines commercialisations du matelas intelligent, qui devrait être disponible dans les mois prochains. L’ensemble devrait parvenir sans trop de mal à concurrencer les plus grandes marques de literie, telles que Dunlopillo, Bultex ou Simmons, qui sont pourtant de grands noms de la literie haute de gamme. L’avenir est-elle dans l’association intelligente des matériaux durables et de la technologie ? Pour le savoir, il vous faudra acquérir un exemplaire du matelas Elite !

Si vous souhaitez obtenir davantage de renseignement sur les matelas anti-ronflement ou sur les technologies déjà en cours dans le secteur de la literie à ce sujet, n’hésitez pas à vous rapprocher dès maintenant de nos experts de chez Direct Matelas : vous découvrirez toutes les potentialités du lit intelligent, et vous obtiendrez également de précieux conseils dans le choix de votre matelas et de votre literie en général ! Quel que soit le cas de figure qui se présente à vous, n’oubliez jamais de sélectionner votre matelas en fonction de votre taille et de votre poids : sélectionnez de préférence un matelas de qualité, doté d’une densité suffisante pour accueillir votre corps et épouser durablement votre morphologie : la mémoire de forme est encore ce qui se fait de mieux dans le domaine de la literie haut de gamme, et le matelas intelligent ne fera pas exception ! Et si l’avenir du lit connecté résidait dans la surveillance du sommeil par application ? L’entreprise Elite semble déjà vouloir travailler à toutes ces questions, comme tant d’autres !

    1 Comment

  1. Je serai intéresse

    Os main

    15 janvier 2017

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *