Le Blog du Dormeur

Comment prendre soin de votre nouveau matelas ?

Comment prendre soin de votre nouveau matelas ?

on 21 octobre 2013 | 0 comments

Vous venez d’acquérir un nouveau matelas ? Comment en prendre soin pour qu’il garde le même confort le plus longtemps possible ?

matelas

Vérifiez l’état de votre sommier !

Très souvent, l’achat d’un nouveau matelas se combine avec l’achat d’un nouveau sommier. Vous aurez donc l’assurance d’avoir un sommier qui correspond à la technologie du matelas que vous aurez choisi et la durée de vie de votre matelas sera d’autant plus grande.

Changer de sommier n’est pas obligatoire mais recommandé, même si l’investissement est plus important. Bien que le sommier ne soit pas en contact direct avec le corps, il encaisse 30 % des efforts imposés au lit. D’après les tests, un matelas neuf posé sur un sommier usagé s’abîme plus vite que sur un sommier neuf. Il faut donc contrôler l’état de votre sommier avant de vous décider.

Les bons réflexes qui suivront l’achat de votre matelas

Dès que vous aurez retiré l’emballage en plastique, laissez votre matelas à l’air libre. La plupart des acquéreurs s’empressent de faire leur lit pour profiter de leur achat et pourtant, la literie (sommier comme matelas) ont besoin d’être aérés avant leur première utilisation.

Dans la majorité des cas, s’habituer à un nouveau matelas demande à peu près 28 jours. Il est donc inutile de demander un remplacement en urgence de votre pièce de literie si au bout de 2 nuits, vous avez encore un peu de mal à vous habituer à son confort.

Si vous devez transporter un matelas, faites-le toujours sur le côté. Une telle manipulation minimise les risques de dommages. Il est donc évident que plier un matelas parce que ça vous facilite la tâche est à proscrire.

Si vous avez un très grand lit, le cadre doit assurer un soutien optimal au matelas afin que celui-ci ne se détériore pas. Prêtez une attention particulière à la charpente centrale.

Retournez votre matelas !

Durant les premiers mois d’utilisation de votre nouveau matelas, les matériaux de garnissage, c’est-à-dire les couches supérieures de votre matelas, doivent se stabiliser pour venir légèrement épouser la forme de votre corps durant le sommeil. Vous pourrez alors constater un léger tassement sur la surface de votre matelas, cela est un phénomène normal et ne doit pas vous inquiéter.

Pour accélérer la stabilisation des garnissages de votre matelas, nous vous recommandons de le retourner tête/pied tous les 15 jours dans les premiers 2 mois d’utilisation puis une fois tous les trois mois.

Si votre matelas possède une face hiver (côté vignette) et une face été, nous vous conseillons de le retourner à chaque saison (début octobre, début avril).

Pendant ces manipulations nous vous conseillons de ne pas plier votre matelas afin d’éviter toute déformation ou détérioration.

Veillez à la durabilité de votre matelas

Prendre soin d’un nouveau matelas, c’est faire en sorte qu’il conserve les caractéristiques qui vous ont séduit aussi longtemps que possible. En premier lieu, évitez de fumer au lit ou de placer votre matelas à proximité d’une flamme. Si des composantes prennent feu, les gaz qui émaneront de votre literie seront extrêmement nocifs.

Qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte, personne ne doit sauter sur le matelas ni même s’y tenir debout. Cela entraine une concentration excessive de la charge subie par le matelas qu’il s’agisse d’un matelas à ressorts ou d’un matelas mémoire de forme.

Si vous remarquez des tâches, évitez les produits chimiques. Utilisez plutôt des produits spécialement conçus pour le nettoyage de la literie. Un détergent synthétique aurait pour effet de compresser certains composants du matelas, ce qui accélèrerait sa dégradation.

Vous n’appréciez pas le nouveau confort de couchage et vos envisagez d’insérer une planche entre votre sommier et votre matelas ? Ne le faites surtout pas. Rappelez-vous qu’il faut de la patience pour vous habituer à votre nouvel élément de literie. En outre, cet inconfort signifie peut-être que le sommier n’est pas adapté à votre matelas actuel.

Certains acquéreurs s’empressent d’enlever l’étiquette sur leurs matelas. Mais en fait, ce sont des gages de qualité qui vous offrent la possibilité de faire valoir vos droits en termes de garantie. Il en va de même pour la facture et/ou le reçu relatif à votre achat.

Protégez votre matelas !

Pour une meilleure hygiène et une plus grande durabilité  nous vous recommandons de protéger votre matelas par une alèse imperméable lavable en machine. L’alèse se positionne directement sur le matelas, nous vous conseillons d’ajouter un drap housse par-dessus l’alèse pour plus de confort et de protection.

Faites aérer votre chambre !

La plupart des coutils des matelas proposés sur direct-matelas.fr sont traités Sanitized®, anti-bactéries, anti-moisissures. Pour encore plus d’hygiène, aérez votre chambre au moins 5minutes par jour!

L’air de nos intérieurs se pollue beaucoup plus vite que l’air extérieur. Et oui, nos habitats sont de plus en plus isolés et l’air à moins de chance d’entrer et donc de se renouveler. Chacun de nous dégage de l’humidité qui peut se transformer en moisissure si votre intérieur est mal aéré, et cela peut même entrainer des maux de tête. Renouveler l’air permet également de tuer les microbes et d’éviter leur prolifération. Hiver comme été : aérez ! Si vous avez peur que votre chambre perde toute sa chaleur et mette du temps à se réchauffer, pas d’inquiétude. Sachez que vos meubles, votre sol, votre plafond et vos murs sont à température ambiante et ne perdront pas leur chaleur instantanément, ils  vous permettront, une fois les fenêtres fermés, de réchauffer votre pièce.

Nettoyer régulièrement son matelas

Utiliser une housse de protection et aérer le matelas ainsi que la chambre ne suffisent pas pour prendre efficacement soin de votre matelas.  Faites en sorte de le mettre au soleil aussi souvent que possible. Il ne s’agit pas forcément d’étaler votre matelas au milieu de votre jardin mais de placer votre lit près de la fenêtre ou de la porte pour qu’il profite des rayons solaires.

Pensez aussi à passer l’aspirateur sur votre matelas. Cela vous débarrassera de la poussière, des éventuelles miettes de nourritures, des acariens, des bactéries et de tout élément qui nuirait à votre santé et votre literie.

Vous avez omis de mettre une protection et votre matelas est tâché ? Un peu d’eau savonneuse est envisageable mais attention. Il faudrait alors sécher le matelas (à l’aide d’un sèche-cheveu, par exemple). Il faut savoir que l’absence d’humidité en surface ne signifie pas systématiquement que le cœur de votre matelas ait complètement séché.

Après une maladie ou pour déloger des puces, la désinfection est vivement recommandée. L’eau de javel est efficace, mais c’est une option peu écologique. A défaut de nettoyeur vapeur, 5 heures d’exposition au soleil s’avèreront efficaces.

Vous savez désormais tout pour prendre bien soin de votre nouveau matelas ! Retrouvez tous les accessoires de literie sur Direct-Matelas.fr.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *