Le Blog du Dormeur

Dormir à deux : super ou galère ?

Dormir à deux : super ou galère ?

on 20 février 2017 | 1 comment

L’Homme est un éternel insatisfait. Quand on dort seul, on voudrait pouvoir partager nos nuits avec quelqu’un et profiter de bras chaleureux. Quand on dort à deux, on se lasse vite des ronflements, de la couette qui n’est jamais assez grande ou encore des mouvements de l’autre. Du coup, dormir à deux est-ce génial ou pénible, au final ?

Pourquoi est-il primordial de dormir ?

Pour commencer, nous vous proposons de comprendre l’importance du sommeil. Selon les chercheurs, bien dormir permet de se réveiller en pleine forme et vous rend moins grognon le matin. C’est parce qu’une nuit de sommeil vous permet d’offrir le repos à votre esprit, vos muscles et tous vos organes. Les conséquences se ressentent principalement au niveau de la santé.

Bien dormir améliore la qualité de votre vision et vous rend plus alerte (faculté de concentration, énergie, etc.). Par ailleurs, le sommeil stimule la mémoire. C’est pour cela qu’il est conseillé de dormir correctement avant un examen ou lorsque vous rencontrez des problèmes importants dans votre travail. Le sommeil contribue également à la réduction de l’anxiété et au renforcement de l’immunité. Du coup, les maladies s’éloignent de vous. Votre cœur et vos poumons bénéficient particulièrement d’une bonne qualité de sommeil.

Lorsque vous goûtez au véritable sommeil réparateur, votre corps est plus détendu. Vos muscles se libèrent des tensions. Par ailleurs, le manque de sommeil est à l’origine de multiples troubles comme l’impuissance, l’infertilité, la faiblesse de la capacité d’apprentissage ou encore le manque de tonus. Le gain de poids peut également être la conséquence des mauvaises nuits.

Dormir comme il faut est donc le secret d’une santé de fer et du bien-être psychique.

Dormir à deux : quels effets sur la santé ?

Les femmes reprochent souvent à l’homme de ronfler trop bruyamment, de prendre trop de place, de monopoliser… Les hommes, eux, reprochent aux femmes d’être trop collantes, les “étouffant” un peu par les câlins envahissants. Tout cela semble cliché mais c’est le lot de pratiquement tous les couples.

Il y a toujours des points positifs et négatifs à prendre en compte lorsque l’on dort à deux !

Il y a toujours des points positifs et négatifs à prendre en compte lorsque l’on dort à deux !

Selon des chercheurs américains (ceux de l’université de Pittsburgh, plus précisément), le fait de dormir à deux permet cependant de prolonger la durée de vie en plus d’agir de manière positive sur la santé mentale. Le sentiment de sécurité et de confort ressenti par votre partenaire et vous-même réduit le cortisol. Il s’agit de l’hormone du stress et donc la source de nombreuses maladies.

Dormir à deux est donc plus que bénéfique. Cela vous aide à trouver un meilleur équilibre psychique et à remédier à plusieurs maladies. Bien sûr, quand on vit en couple et que l’on partage le même lit, il faut en profiter de toutes les manières possibles. La sécrétion et la libération de l’ocytocine, hormone féminine liée au sexe et aux sentiments, contribuent au bien-être dans tous les sens du terme.

Astuces pour mieux dormir à deux

S’il est prouvé qu’il vaut mieux dormir à deux pour profiter d’une meilleure santé, ce n’est pas toujours facile de subir les petits désagréments occasionnés par le partenaire. Faire chambre à part n’est pas forcément la meilleure solution. Il suffit juste d’améliorer votre pack literie relaxation conjugale pour que chacun puisse profiter d’une excellente nuit.

La première solution consiste à vous octroyer plus d’espace en optant pour un lit plus grand. Prenez la morphologie du plus grand de vous deux comme référence. 10 cm de plus que sa taille pour la longueur, c’est déjà une bonne base. En termes de largeur, il faudra que vous ayez chacun suffisamment de place pour changer de position durant votre sommeil. Remarquez que chaque dormeur se retourne à peu près 40 fois en l’espace d’une seule nuit. Au lieu d’un matelas de 140 cm de largeur, vous pouvez opter pour un grand matelas en latex de 20 cm supplémentaires, voire plus.

Seconde astuce : s’offrir des lits jumeaux. C’est bien agréable de s’endormir paisiblement dans les bras l’un de l’autre mais au cours de la nuit, les petits désagréments que nous avons préalablement soulevés peuvent nuire considérablement à la qualité de sommeil. Faire lit à part de temps à autre peut faire du bien, notamment à vos dos respectifs.

Vous n’avez pas envie de dormir loin de votre moitié ? Pensez à prendre deux couettes. Chacun aura la sienne et même si vous vous enroulez dedans, il n’y a aucun risque que cela ait des conséquences sur le sommeil de votre partenaire. De plus, vous pourrez opter pour des niveaux de chaleur différents, en fonction de vos besoins respectifs.

Apprenez les bonnes astuces pour passer de bonnes nuits de sommeil à deux !

Apprenez les bonnes astuces pour passer de bonnes nuits de sommeil à deux !

Quand l’un ronfle, l’autre peine à trouver le sommeil. Profitez du fait de dormir à deux pour combattre ces ronflements ensemble. L’astuce la plus simple est d’empêcher votre partenaire de dormir sur le dos. Vous pouvez vous mettre dos à dos pour bien le caler simplement le pousser légèrement pour qu’il ne se trouve pas en position allongée. Sinon, les boules quiès peuvent s’avérer efficaces. Et si vraiment les ronflements sont insupportables, consultez un spécialiste qui vous aidera à trouver une solution pérenne.

La cinquième astuce que nous vous proposons est d’apprendre à adapter vos cycles de sommeil. Commencez déjà par identifier votre propre rythme puis déterminez celui de votre partenaire. Trouvez un compromis ensemble : vous coucher ou vous lever à la même heure, par exemple, pourrait vous aider à mieux dormir.

5% de la population française souffre des “jambes sans repos”. Durant la nuit, les membres inférieurs bougent sans arrêt, gênant le partenaire dans son sommeil. Cela se traduit souvent par des coups de pieds plus ou moins violents. Dans la plupart des cas, une carence en fer est à l’origine de ce syndrome. Toutefois, nous vous conseillons de consulter un médecin afin qu’il vous prescrive le traitement adapté à votre cas.

La septième et dernière astuce que nous vous proposons est quelque peu radicale. Il s’agit de faire chambre à part. Attention, l’idée est seulement de dormir dans des pièces séparées, ce qui ne vous empêche pas d’avoir une sexualité et une vie de couple épanouie dans tous ses aspects. De toute façon, vous pouvez dormir à deux quand vous le voulez et faire chambre à part lorsque vraiment vous vous sentez éreinté. Cette petite “séparation” ne vous fera que grand bien !

Comme toute chose, dormir à deux peut avoir ses avantages et ses inconvénients. Ne vous laissez pas submerger par les aspects négatifs puisqu’il existe plusieurs alternatives. En suivant les conseils que nous vous avons proposés, vous aurez toutes les cartes en mains pour apprécier vos nuits en duo sans que l’un ne gêne l’autre. L’essentiel est que chacun puisse trouver le repos que l’esprit et le corps réclament en fin de journée.

Si cet article vous a aidé, lisez aussi celui-ci sur 5 applications qui vont améliorer votre sommeil !

    1 Comment

  1. Moi je trouve ça vraiment super et j’ai dû mal à dormir quand mon mari doit s’absenter plusieurs jours ! Heureusement, il le fait rarement. C’est une question d’habitude et de position pour dormir ! Bon dodo à tous !

    claire

    29 janvier 2018

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *